Forum-O-Scope

Forum sur les séries télés, le cinéma, la musique, les jeux vidéos, etc...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Brit Pop-1972
Ven 13 Mar 2015 - 15:51 par Pascal

» Les Enfoirés-Toute la vie
Jeu 5 Mar 2015 - 22:41 par kristie

» Nouvelle star - Que deviennent-ils-elles?
Jeu 5 Mar 2015 - 15:33 par kristie

» Brit Pop-1971
Jeu 5 Fév 2015 - 17:59 par Pascal

» Woody Allen
Mar 30 Déc 2014 - 22:46 par Pascal

» Brit Pop-1970
Mer 24 Déc 2014 - 18:28 par Pascal

» coup de coeur et coup de pouce
Sam 13 Déc 2014 - 3:32 par Pascal

» Brit Pop-1969
Mar 2 Déc 2014 - 18:29 par Pascal

» Brit Pop-1968
Mar 18 Nov 2014 - 18:53 par Pascal


Partagez | 
 

 Serge Gainsbourg-1963

Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Serge Gainsbourg-1963   Lun 5 Déc 2011 - 19:51

A la croisée des chemins…


D’un côté le Gainsbourg fidèle au style rive gauche, triomphant avec sa javanaise, nouveau classique intemporel, immédiatement repris par à peu près tout le monde, et le Gainsbourg aventureux, avant-gardiste qui avec Elek Bacsik et Michel Gaudry enregistre un album de jazz (son premier 30 cm), épuré à l’extrême, intimiste, portant un titre révélateur “Confidentiel”, comme son succès d’ailleurs.


Et puis vous avez le Gainsbourg nouvelle manière qui commence à se frotter aux yé-yés, qui après Petula Clark, commence à écrire pour Brigitte Bardot.


Comme il le dira lui même, il ira bientôt chercher sa lolita chez les yé-yés.


L’année 1963 est également marquée par la rencontre avec Françoise Antoinette Pancrazzi dit Béatrice, femme de la haute société (divorcée du Prince Galitzine), femme d’une grande beauté et dont Serge tombe follement amoureux, et qu’il épousera en Janvier 1964.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Lun 5 Déc 2011 - 20:12

JANVIER

Brigitte Bardot décide à l'époque de se mettre sérieusement à la chanson et choisit les meilleurs auteurs-compositeurs pour lui écrire un répertoire solide.

Un album est publié en janvier 1963 : "Brigitte Bardot" sur lequel on retrouve quelques classiques de la dame : "La madrague", "El cuchipe", "Everybody loves my baby" etc….et deux titres composé sur mesure par Serge Gainsbourg :



L'appareil à sous (Gainsbourg)
Je me donne à qui me plaît (Gainsbourg)


Pourtant, toujours pas de rencontre entre Serge et l'icône française ultime, une Brigitte Bardot coupée du monde .

L'appareil à sous

Excellent titre dans lequel Serge Gainsbourg joue avec les mots, art dans lequel il excelle.

Les arrangements, très twist, font également penser au yé-yé.

(Tu n’es qu’un appareil à sou-pirs,
un appareil à sou-rire,
à ce jeu, je ne joue pas, je n’aime pas,
cet opéra de quatre sou-pirs
cet air que tu a de sou-rire
je ne pou-rrais qu’en sou-ffrir
)

Je me donne à qui me plaît

Du grand art et un texte très hot….à lire entre les lignes.

(Je me donne à qui me plaît ça
n’est jamais le même mais quoi?
que celui qui n’a jamais bavé
me jette le premier pavé.


…Faut avoir vécu sa vie, non
je trouve que ça n’est pas si....quoi?
)

Brigitte Bardot - 'L'appareil à sous' from Theo Fernandes on Vimeo.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Lun 5 Déc 2011 - 20:38

Toujours en janvier, Serge Gainsbourg met les pieds pour la première fois dans un studio d'enregistrement londonien pour y graver un maxi 45 tours 4 titres qui flirte avec les yé-yés :



Vilaine fille, mauvais garçon (Gainsbourg)
L'appareil à sous (Gainsbourg)
La javanaise (Gainsbourg)
Un violon, un jambon (Gainsbourg)


Reprises de titres créés par Petula Clark et Brigitte Bardot, plus un classique intemporel et immédiat de la chanson française, le chef d'oeuvre absolu qu'est "La javanaise", suivi d'un titre beaucoup plus décevant, "Un violon, un jambon" ou l'on retrouve les thèmes yé-yés qui n'ont rien à faire dans l'univers Gainsbourgien .

https://www.youtube.com/watch?v=6GH-3Dankok




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Mer 7 Déc 2011 - 20:01

MAI

Juliette Gréco reprend "La javanaise" et en fait un tube international.

(désolé je n'ai pas trouvé de pochette de disque)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Mer 7 Déc 2011 - 20:12

JUIN

Sortie du film "Strip-tease" de Jacques Poitrenaud, avec Nico, Dany Saval, Jean Sobieski et Renée Passeur…..et dans son propre rôle Serge Gainsbourg, en duo avec le pianiste de jazz américain Big Joe Turner.

La musique du film est une troisième et dernière association avec Alain Goraguer, et un maxi-45 tours instrumental jazzy est publié dans la foulée :



Strip tease orgue (instrumental) (Gainsbourg-Goraguer)
Some small chance (instrumental) (Gainsbourg-Goraguer)
Wake me at five (instrumental) (Gainsbourg-Goraguer)
Safari (instrumental) (Gainsbourg-Goraguer)


La chanson titre doit être chantée par Nico, mais Gainsbourg trouve sa voix trop grave et refile le thème à Juliette Gréco.

Strip-tease (Gainsbourg-Goraguer)




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 21:50

JUILLET

Sortie d'un nouveau maxi single de Jean-Claude Pascal avec une reprise de "L'appareil à sous".




Comme à son habitude, il met en scène la chanson en rajoutant des “Barman un whisky”, ou des “T’as du feu, merci mon chou”, se permet de changer les phrases à son gré inventant par la même occasion "Tu es un appareil à rou…gir" et termine avec des “Lâchez moi ou j’appelle” qui n’étaient vraiment pas nécessaire.

La plus mauvaise version de cette chanson, et dernière chanson de Gainsbourg enregistrée par Jean-Claude Pascal.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 21:52

AOUT

Sortie du film "L'inconnue de Honk Kong" de Jacques Poitrenaud avec Dalida, Philippe Nicaud, Tania Béryl….et Serge Gainsbourg dans le rôle de Jean le pianiste.

…Et une musique de Daniel Gérard.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 21:58

OCTOBRE

Lors de l'émission "Teuf teuf", Serge Gainsbourg crée un duo resté inédit avec la chanteuse Gillian Hills : "Une petite tasse d'anxiété".


S.Gainsbourg Une petite tasse d'anxiete par melodynelson1972

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 22:12

Le même mois, sortie de l'un de ses meilleurs albums, son premier 30 cm : "Confidentiel", réussite artistique remarquée mais flop commercial sévère.




Un album jazzy, intimiste, moderne, minimaliste et d’une beauté sans pareil.

L’une des ses plus grandes réussites artistiques avec “Melody Nelson”.

Cas rare dans sa discographie, un album de groupe, conçu et enregistré à trois :

La voix de Serge Gainsbourg, la guitare d’Elek Bacsik et la contrebasse de Michel Gaudry.


Chez les yé-yés (Gainsbourg)
Sait-on jamais où va une femme quand elle vous quitte ? (Gainsbourg)
Le talkie-walkie (Gainsbourg)
La fille au rasoir (Gainsbourg)
La saison des pluies (Gainsbourg-Bacsik)
Elaeudanla Téitéia (Gainsbourg)

Scenic railway (Gainsbourg)
Le temps des yo-yos (Gainsbourg)
Amour sans amour (Gainsbourg)
No no thanks no (Gainsbourg)
Maxim's (Gainsbourg)
Negative blues (Gainsbourg)


Chez les yé-yé

Confession de Serge Gainsbourg qui nous révèle ses plans futurs: jouer au pygmalion avec une jeune chanteuse .

(Non rien n’aura raison de moi, j’irais te chercher ma Lolita, chez les yé-yés)

Le talkie walkie

Serge Gainsbourg, l’amour, les femmes et les objets.

Gainsbourg devient l'homme à tête de chou avant l’heure lorsqu’il entend la femme qu’il aime faire l’amour à un autre homme.

(J’avais en ma possession un talkie walkie made in Japan.
Il ne me reste à présent qu’un grain de folie, un point c’est tout
)

La fille au rasoir

Gainsbourg, les femmes et les objets chapitre 2.

La femme qu’il aime, aime surtout utiliser son rasoir électrique.

(Un jour quand même, je lui ai dit je t’aime,
sous le rasoir électrique, tu n’a rien entendu Clara
)

La saison des pluies

L’un des plus beaux titres de cet album, mélancolique et nostalgique.

(C’est la saison des pluies, l’adieu des amants,
un autre viendra qui d’un baiser effacera
le rimmel aux coins de ses lèvres.
)

Elaeudanla Téitéia

Gainsbourg ne joue plus avec les mots, il joue carrément avec les lettres.

(Sur ma Remington portative, j’ai écrit ton nom Laetitia : LAEdansla TéITéIA)

Scénic railway

Gainsbourg aux prises avec une femme un peu immature…..

(Ouais je vais te sembler un peu cynique ouais ouais,
y a pas que les machines pour s’envoyer en l’air
)

Le temps des yo-yos

Nostalgie d’une époque révolue.

(Le temps des yo-yos nous aura bercé,
voici au berceau le temps des yé-yés
)

Amour sans amour

Gainsbourg le collectionneur de femmes.

(Combien j’ai connu d’inconnues toutes de rose dévêtues)

Maxim’s

Regrets de ne pas fréquenter la haute société.

(Ah baiser la main d’une femme du monde, et m’écorcher les lèvres sur ses diamants).

Negative blues

Gainsbourg, les femmes et les objets, chapitre 3.

Les mésaventures d'un photographe.

(Où est ma petite amie?
elle est dans mon Rolleiflex.
J’y ai filé des complexes,
elle a filé cette nuit
)


Un maxi single en sera extrait avec 4 titres : Chez les yé-yés, Le temps des Yo-yos, Elaeudanla Téitéia, Scenic railway.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 22:19

Quelques vidéos :










_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   Ven 9 Déc 2011 - 22:39

Toujours le même mois, Gainsbourg, Bacsik et Gaudry donnent des concerts au théâtre des Capucines, gravés sur un 25cm live.



Présentation
La femme des uns sous le corps des autres (Gainsbourg)
Intoxicated man (Gainsbourg)
La recette de l'amour fou (Gainsbourg)
Ce mortel ennui (Gainsbourg)
La javanaise (Gainsbourg)
Maxim's (Gainsbourg)
Negative blues (Gainsbourg)
L'amour à la papa (Gainsbourg)
Dieu que les hommes sont méchantes (Gainsbourg)
Personne (Gainsbourg)


Ceux qui ont aimé "Confidentiel" seront heureux de retrouver le trio jouer d'autres titres du répertoire de Serge Gainsbourg, dont un inédit "Dieu que les hommes sont méchantes" malheureusement pas très bon.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serge Gainsbourg-1963   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge Gainsbourg-1963
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-O-Scope :: Musique :: Serge Gainsbourg-
Sauter vers: