Forum-O-Scope

Forum sur les séries télés, le cinéma, la musique, les jeux vidéos, etc...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Brit Pop-1972
Ven 13 Mar 2015 - 15:51 par Pascal

» Les Enfoirés-Toute la vie
Jeu 5 Mar 2015 - 22:41 par kristie

» Nouvelle star - Que deviennent-ils-elles?
Jeu 5 Mar 2015 - 15:33 par kristie

» Brit Pop-1971
Jeu 5 Fév 2015 - 17:59 par Pascal

» Woody Allen
Mar 30 Déc 2014 - 22:46 par Pascal

» Brit Pop-1970
Mer 24 Déc 2014 - 18:28 par Pascal

» coup de coeur et coup de pouce
Sam 13 Déc 2014 - 3:32 par Pascal

» Brit Pop-1969
Mar 2 Déc 2014 - 18:29 par Pascal

» Brit Pop-1968
Mar 18 Nov 2014 - 18:53 par Pascal

Sujets similaires

Partagez | 
 

 Iron Maiden-1979

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 55
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Iron Maiden-1979   Mar 15 Oct 2013 - 22:32

Les musiciens d'Iron Maiden ont tous un métier mais donnent régulièrement des concerts les week-end dans des pubs de la banlieue Londonienne, et les villes alentours, mais n'ont encore jamais affronté le public Londonien.

En début de cette année 1979, Steve Harris va visiter le Bandwagon, le premier club de heavy metal de Londres.

Il va voir le DJ Neal Kay et lui file la cassette démo de 4 titres afin qu'il en joue des extraits, mais celui-ci lui répond froidement qu'il devra attendre, comme les dizaines de groupes amateurs qui lui refilent des cassettes toutes les semaines.


Quelque jours plus tard, Neal Kay retrouve la cassette et la glisse dans son auto-radio…..et tombe sur le cul!

Qui c'est ça Iron Maiden? Ils ont de vraies chansons, extrêmement bien construites, un niveau technique au dessus de la moyenne et un son et une énergie incroyable!!!

Neal Kay se rend compte du potentiel incroyable du jeune groupe et programme le titre "Prowler" au Bandwagon.

Le public Londonnien, qui ne connait pas Iron Maiden, porte le titre aux nues et l'élit #1 dans son classement hebdomadaire, devant des groupes établis comme Motorhead ou Judas Priest.

Un soir, apprenant qu'ils sont les plus populaires au Bandwagon, les gusses d'Iron Maiden viennent visiter le club sans s'annoncer et découvrent que le public explose littéralement lorsque "Prowler" est programmé.



Bientôt, invités par Kay, Iron Maiden donne des concerts incandescents au Bandwagon qui les sacre meilleur groupe de ce qui va devenir la Nouvelle vague du heavy metal britannique.

En juin, le groupe trouve son manager, le passionné Rod Smallwood qui va devenir ami du groupe dont il défendra les intérêts becs et ongles.
En 2013, il est toujours manager du groupe.

Première décision: publier la démo sous le titre The Soundhouse Tapes.
5000 maxi seront ainsi publiés et vendus lors des concerts.

2e décision, il faut absolument un 2e guitariste et c'est Tony Parsons qui rejoint le groupe.


De gauche à droite: Sampson, Di'Anno, Tony Parsons, Murray, Harris.

3e décision: tourner dans les grands clubs Londoniens et Iron Maiden triomphe entre autre au Marquee Club.
La tête d'Eddie change, c'est maintenant un masque plus fantômatique avec de la fumée rouge qui sort de sa bouche lors du titre "Iron Maiden" qui cloture les shows.

Alertés par leur notoriété grandissante, les maisons de disques se pressent aux concerts, mais les professionnels du disque arrivent généralement trop tard pour voir le concert et ne voient que la foule qui s'amasse systématiquement sur les trottoirs, les clubs de Londres étant devenus trop petits pour acceuillir Maiden.

Cela ne fait rien, toutes les maisons de disques offrent un pont d'or pour signer le groupe, généralement avec la consigne "déguisez vous en punk et on vous signe" ce que le groupe refuse.
C'est finalement EMI qui les signe avec un contrat exceptionnel portant sur trois albums et un contrôle artistique total sur le produit fini, du jamais vu pour un groupe inconnu.

En novembre, le groupe passe à Radio One lors de l'émission "Friday Rock Show" et enregistrent 4 titres live, seuls enregistrements avec Tony Parsons.

En extrait "Transylvania" (Harris)




En décembre 1979, Tony Parsons est éjecté à son tour du groupe pour cause d'incompatibilité avec Dave Murray.

On propose le job à Adrian Smith, ami d'enfance de Murray, mais celui-ci désirant réussir au sein de son propre groupe, Urchin, refuse.

A la même époque, de santé fragile, le batteur Doug Sampson préfère abdiquer devant le nombre de concerts prévus pour 1980 et les années à venir.


Le groupe s'apprête à signer pour EMI, mais doit encore une fois, chercher des musiciens compatibles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
 
Iron Maiden-1979
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMMENT AVEZ VOUS CONNU IRON MAIDEN
» Iron Maiden à Paris 27 et 28 juin 2011
» Le chanteur d’Iron Maiden rapatrie des touristes à Bruxelles
» HOMMAGE A IRON MAIDEN PAR WILDBOARS ..
» Iron Maiden à Moscou le 11/02/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-O-Scope :: Musique :: Iron Maiden-Légende du dernier dinosaure du rock-
Sauter vers: