Forum-O-Scope

Forum sur les séries télés, le cinéma, la musique, les jeux vidéos, etc...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» Brit Pop-1972
Ven 13 Mar 2015 - 15:51 par Pascal

» Les Enfoirés-Toute la vie
Jeu 5 Mar 2015 - 22:41 par kristie

» Nouvelle star - Que deviennent-ils-elles?
Jeu 5 Mar 2015 - 15:33 par kristie

» Brit Pop-1971
Jeu 5 Fév 2015 - 17:59 par Pascal

» Woody Allen
Mar 30 Déc 2014 - 22:46 par Pascal

» Brit Pop-1970
Mer 24 Déc 2014 - 18:28 par Pascal

» coup de coeur et coup de pouce
Sam 13 Déc 2014 - 3:32 par Pascal

» Brit Pop-1969
Mar 2 Déc 2014 - 18:29 par Pascal

» Brit Pop-1968
Mar 18 Nov 2014 - 18:53 par Pascal

Sujets similaires

Partagez | 
 

 Brit Pop-1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Brit Pop-1967   Jeu 16 Oct 2014 - 17:49

JANVIER

1967!!!

L'année de l'amour, du pouvoir des fleurs flower , des smileys partout Very Happy  et de la très très bonne musique , souvent inspirée par l'herbe qui fait rire  ou du produit chimique en trois lettres (made in Switzerland dans les laboratoires Sandoz), qui fait délirer sévère farao.

On commence très fort l'année avec un 45 tours des Rolling Stones à deux faces A: "Let's spend the night together" (#3 UK)  et "Ruby Tuesday" (#3 UK-#1 US), tous deux signés comme d'habitude Jagger-Richards.
Deux très grand titres d'un groupe pourtant en perdition, qui a abandonné les tournées et va connaître l'une de ses pires années (arrestations pour possession de drogues, un Brian Jones en roue libre et une paire d'albums très moyens).





Le Spencer Davis Group publie encore un titre dans le top 10: "I'm a man" (S.Winwood-J.Miller) (#9 UK-#10 US).



Mais lorsque les frères Winwood quittent le Spencer Davis Group, celui-ci se prépare à affronter un avenir moins brillant.
Muff Winwood va devenir producteur (Il a découvert et produit Dire Straits) et Stevie Winwood va former le groupe pop Traffic.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Jeu 16 Oct 2014 - 18:12

FEVRIER

Les Beatles, après une longue absence de plusieurs mois (on a craint la séparation), reviennent avec un 45 tours double face A comprenant "Strawberry Fields Forever" de Lennon (#2 UK-#8 US) et "Penny Lane" de Mccartney (#2 UK-#1 US).
Deux chansons sur des quartiers de Liverpool dans lesquels Lennon a vécu.

Deux vidéos surrealistes pour deux titres sublimes qui démontrent que les Beatles sont toujours au sommet du monde.




Les Beatles préparent l'album de la révolution, "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band", dont aucun titre ne sera extrait en single.


Ça roule pour les Hollies, avec le tube "On a carousel" (#4 UK-#11 US) chanté par Graham Nash.




Pour les Troggs aussi, ça se passe toujours aussi bien avec "Give it to me" (#12 UK).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Jeu 16 Oct 2014 - 18:50

MARS

Manfred Mann continue à cartonner avec la reprise de "Ha Ha said the clown" (#4 UK).




Les Small Faces s'accrochent mais l'année débute difficilement pour eux avec ce "I can't make it" (#26 UK) peu original.




Ce mois-ci débarque un nouveau groupe prometteur, à l'avant garde de la pop psychédélique: Pink Floyd.

Venus de Cambridge (Est de l'Angleterre): Syd Barrett (chant, guitare) et Roger Waters (chant, basse), de Londres Richard Wright (chant, claviers) et de Birmingham (West Midlands), Nick Mason (batterie).

Menés par Syd Barrett, leader charismatique et principal compositeur, le groupe réussit un coup de maître avec leur premier single "Arnold Layne" (#20 UK), qui raconte l'histoire d'un travesti.
La chanson va être censurée par la BBC, ce qui aidera probablement à son succès.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Ven 17 Oct 2014 - 16:29

AVRIL

Les Shadows publient le single "Maroc 7", bande originale du film du même nom et obtiennent ainsi un nouveau succès (#27 UK).



Malheureusement, ce sera le dernier des années 60 pour eux. Le groupe sépare en 1969, pour se reformer en 1973.
Les Shadows retrouveront le chemin des hit parades en 1975 avec "Let me be the one".


Ce mois-ci Eric Burdon revient avec son nouveau groupe rebaptisé Eric Burdon & The Animals: Eric Burdon (chant), Barry Jenkins (batterie), Vic Briggs (guitare), John Weider (guitare, violon) et Danny Mcculloch (basse).

Il s'agit pourtant d'un groupe totalement différent des Animals originaux en tous points.
Le groupe compose leurs titres collégialement et le style est plus inspiré de la nouvelle scène hippie californienne que des clubs de blues de Chicago, avec des textes prônant l'amour libre, la fumette qui fait rire et la fin de la guerre au Vietnam.

Premier succès ce mois-ci avec le single "When I was young" (#45 UK-#15 US).




Nouveau tube pour les Who: "Pictures of Lily" (#4 UK) (Pete Townshend) dont le sujet est... les travaux manuels chez les garçons.





Les Move cartonnent avec "I can hear the grass grow" (j'entend l'herbe pousser… ben voyons!) (#5 UK) et font parler d'eux par leurs concerts déjantés durant lesquels ils massacrent des postes de télé et mettent le feu aux effigies du premier ministre de l'époque, Harold Wilson.




Ce même mois débarque un tout nouveau groupe: les Bee Gees.
Formé par les frères Gibb: Barry (chant, guitare), Robin (chant) et Maurice (chant, basse) nés sur l'Ile de Man puis exilés en Australie ou les jeunes frères débutent en chantant dans les églises avant de faire une carrière remarquée.

En 1967, avec leurs compagnons australiens Vince Melouney (guitare) et Colin Peterson (batterie), les Bee Gees reviennent en Angleterre et signent avec la Robert Stigwood Organisation, signant un premier tube: "New York mining disaster 1941" (#12 UK-#14 US) signé de Barry & Robin Gibb.




En 1967, après les Yardbirds, Jeff Beck prépare son propre groupe, formé par Rod Stewart (chant), Ronnie Wood (basse) et Aynsley Dunbar (batterie).

Mais son producteur, Mickie Most, ne croit pas en son groupe et préfère lui faire enregistrer une poignée de singles avec des musiciens de studios.

Premier essai avec une reprise du "Hi ho silver lining" (#14 UK).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Ven 17 Oct 2014 - 16:50

MAI

Les Hollies alignent tubes sur tubes, comme avec cette "Carrie Anne" (#3 UK-#9 US) un peu coquine tout de même non?




Manfred Mann rencontre par contre quelques embûches.

Leur nouveau single, l'instrumental "Sweet pea" ne se classe qu'à la 36e place des hit parades, mais vous me direz ce n'est qu'un instrumental.



Lorsqu'à la fin de l'année ils publient "So long dad" de Randy Newman, ils affrontent une douche glacée.
Un flop intégral.
Le groupe est secoué par ce coup du sort et menace de se désintégrer.

Patience, Manfred a plus d'un tour dans son sac.


Les Troggs semblent également perdre un peu de terrain, comme le montre "The night of the long grass" (#17 UK).




En mai, fait ce qu'il te plaît…

Non ce n'est pas ce que je voulais dire.
En mai 1967 débutent deux nouveaux groupes.
D'abord Procol Harum venu de Londres: Gary Brooker (chant, claviers), Ray Royer (guitare), Matthew Fisher (claviers), Dave Knights (basse), Bobby Harrison (batterie).

Mélangeant pour la première fois musique pop et musique classique, Procol Harum déclenchent une nouvelle tendance musicale, appelée rock classique, rock symphonique voir plus tard rock progressif.

Leur premier single "A whiter shade of pale" (Brooker-Fisher-Reid) (#1 UK-#5 US) est un succès tellement énorme et rapide que le groupe implose peu après.



Brooker qui avait joué avec les Paramounts de 64 à 66, rappelle deux de ses anciens potes pour remplacer Royer et Harrison: le guitariste Robin Trower et le batteur BJ Wilson.
Le groupe est en plus, accompagné par un lyriciste (chose ultra rare à l'époque), qui va écrire tous les textes du groupe: Keith Reid.


Lorsque Stevie Winwood quitte le Spencer Davis Group, il ne perd pas de temps et va former l'un des meilleurs groupes des années 67/71: Traffic.

Composé de Stevie Winwood (chant, guitare, claviers), Dave Mason (chant, guitare, basse), Jim Capaldi (batterie) et Chris Wood (flute, saxo), Traffic explose très rapidement avec le hit psychédélique "Paper sun" (#5 UK).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Lun 20 Oct 2014 - 19:32

JUIN

Les Small Faces reprennent du poil de la… bête voyons avec ce "Here comes the nice" (#12 UK).




Deuxième single du Pink Floyd: "See Emily play" de Syd Barrett (#6 UK).



Ce sera le dernier single du Floyd à se classer en Angleterre jusqu'en… 1979.
Entre temps, Barrett aura pété plusieurs plombs pour être remplacé par David Gilmour début 1968.

Si le single "Money" obtiendra du succès, ce sera surtout aux Etats-Unis et très peu en Europe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Lun 20 Oct 2014 - 19:50

JUILLET

L'été de l'amour.

L'album "Sgt. Pepper's" des Beatles révolutionne le monde de la pop musique, désormais prise au sérieux par les grands spécialistes de la musique. Ce disque déclenche également l'ère du 33 tours, du Long Play (LP), de l'album que l'on admire et qui devient dès lors, une oeuvre d'art à part entière.

Quelques semaines plus tard, les Beatles publient leur nouveau single "All you need is love" (#1 UK-US), composition de Lennon, enregistrée en direct live, lors de la première émission en mondiovision, avec des invités prestigieux dont les Rolling Stones.




Après le départ des frères Winwood, le Spencer Davis Group a engagé Phil Sawyer (basse) et Eddie Hardin (claviers).

Malheureusement, ce sera un plongeon rapide dans les bas fonds des hit parades, malgrés deux essais courageux dont "Time seller" (#30 UK).




C'est également l'époque ou les Stones font des séjours en prison et en réaction, leurs potes The Who enregistrent un single en soutien, reprenant deux titres signés Jagger-Richards, dont "The last time" (#44 UK). Ce sera malheureusement un four.




Marche pas très fort non plus pour les Troggs avec ce titre étrange "Hi hi Hazel" (#42 UK).





Les Bee Gees peinent avec leur 2e single, qui va pourtant devenir également un classique: "To love somebody" (#41 UK).




Le Jeff Beck Group est un groupe de légende, avec Rod Stewart au chant, mais le producteur Mickie Most s'en bat les coquillettes.
Il fait encore une fois enregistrer un titre de Graham Gouldman "Tallyman" (#30 UK) comme single avec Jeff au chant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Lun 20 Oct 2014 - 20:04

AOÛT


Oui, les Rolling Stones ont fait un petit séjour en taule, et cela va avoir des conséquences dramatiques sur le groupe.

Surtout sur Brian Jones qui va quitter petit à petit le monde des vivants, abusant de substances en tous genres.

Ce mois-ci, les Stones contre-attaquent avec un single psychédélique: "We love you" (#8 UK-#50 US) avec Lennon et Mccartney dans les choeurs.



En réalité ce sera la face B du single "Dandelion" qui obtiendra le plus de succès (#8 UK-#14 US).



En fin d'année, les Stones publient leur réponse au "Sgt. Pepper's" des Beatles: "Their Satanic Majesties Request" et le flop qu'ils vont se prendre va les pousser à revoir leur copie et à se réinventer.

Mais ne vous inquiétez pas, les Stones, tels les chats, ont plusieurs vies.


Donovan nous revient avec le hippie "There is a mountain" (#8 UK-#11 US).




Les Small Faces touchent au sublime avec leur "Itchycoo Park" (#3 UK).




Les Move aussi par la même occasion avec "Flowers in the rain" (#2 UK) de Roy Wood.




Traffic réussit un deuxième succès avec le psychédélique "Hole in my shoe" (#2 UK) de Dave Mason.


_________________


Dernière édition par Pascal le Mer 22 Oct 2014 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Mer 22 Oct 2014 - 22:30

SEPTEMBRE

En septembre, les Hollies publient le single psychédélique "King Midas in reverse" (#18 UK), composé et imposé majoritairement par Graham Nash.

Son succès plutôt médiocre va creuser un fossé entre Nash et les autres Hollies.




En septembre, Burdon & ses nouveaux Animals publient l'album "Winds of change" ainsi que deux singles: "San Franciscan Nights" (#7 UK-#9 US) et "Good times" (#20 UK).




En fin d'année, ni "Monterey", ni "Anything" deux grands succès américains, ne se classeront pas dans les charts anglais.


Les Kinks publient l'une des plus belles chansons de Ray Davies "Waterloo Sunset" (#2 UK), qui marque le début d'une ère moins populaire pour les Kinks car si les singles marchent toujours bien, les albums, eux, peinent à se vendre.




Les Bee Gees cartonnent avec "Massachusetts" (#1 UK-#11 US) et prouvent avec ce titre, qu'ils ne sont pas un one hit wonder.


_________________


Dernière édition par Pascal le Jeu 23 Oct 2014 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Jeu 23 Oct 2014 - 19:19

OCTOBRE

Nouveau succès pour les Kinks avec ce délicieux "Autumn Almanach" (#3 UK).




Les Troggs regagnent des fans avec ce méga tube international "Love is all around" (#5 UK).




Le nouveau Procol Harum (Brooker-Fisher-Knights-Trower-Wilson) connaît à nouveau le succès avec leur sublime "Homburg" (#6 UK-#34 US) de Gary Brooker et Keith Reid.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Jeu 23 Oct 2014 - 19:37

NOVEMBER

Sur le point de sortir leur nouveau film (télévisuel celui-ci), "Magical Mystery Tour", les Beatles publient ce titre de Mccartney: "Hello Goodbye" (#1 UK-US), encore une fois, un hit monstrueux.




La révélation du mois, c'est quand même les Moody Blues qui reviennent (Mike Pinder, Graeme Edge et Ray Thomas) avec deux nouveaux musiciens: Justin Hayward (chant, guitare) et John Lodge (chant, basse), tous deux auteurs/compositeurs de grand talent.

C'est d'ailleurs une composition de Justin Hayward qui les replace dans la course au succès avec ce "Nights in white satin" inoubliable (#9 UK).



Procol Harum et les Moody Blues auront été cette année, les éléments déclencheurs du rock progressif.


Ce mois-ci, c'est la sortie du 2e album de Cream: "Disraeli Gears".
En son sein, deux tubes: "Strange brew" (#17 UK) signé Clapton et "Sunshine of your love" (#25 UK-#5 US), signé Bruce & Clapton.





De Londres, arrive un nouveau groupe pop: Status Quo avec Francis Rossi et Rick Parfitt aux guitares, Roy Lynes aux claviers, Alan Lancaster à la basse et John Coghlan à la batterie.

Après deux ans de vaches maigres sous le nom de Spectres, ils connaissent leur premier succès avec l'acidulé "Pictures of matchstick men" (#7 UK-#12 US).
Ce sera le seul grand succès américain. C'est par contre le premier d'une très grande lignée en Angleterre.




Nouveau succès pour Traffic avec la bande originale de "Here we go round the mulberry bush" (#8 UK).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Pascal
Long Live Who?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9223
Age : 54
Localisation : Urba City, Suisse Wallone
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   Jeu 23 Oct 2014 - 20:09

DECEMBRE

Les Small Faces, accompagnés de PP Arnold, réussissent un petit bijou de fusion rock/soul avec leur "Tin soldier" (#9 UK).




Les Who publient leur troisième album ce mois-ci: "The Who Sell Out", entrecoupant leurs chansons avec des faux encarts publicitaires et une pochette qui va choquer les âmes sensibles.

En extrait, un chef d'oeuvre psychédélique du Maître Pete Townshend: "I can see for miles" (#10 UK).




Les Bee Gees, imperturbables, continuent à égréner leurs tubes avec ce superbe "World" (#9 UK).




Dernier succès anglais pour Traffic avec "No face, no name, no number" (#40 UK).
Le groupe va pourtant continuer (sans le guitariste Dave Mason) mais ce sera surtout une carrière américaine, qui va perdurer jusqu'en 1974.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chronikoscope.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brit Pop-1967   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brit Pop-1967
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zoltan Kodaly (1882-1967)
» Cream - Disraeli Gears (1967)
» The Electric Flag : Live At The Monterey Pop Festival (1967)
» bon anniversaire sting 1967
» Pink Floyd : The Piper At The Gates Of Dawn (1967)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-O-Scope :: Musique :: Brit Pop-Top 50-
Sauter vers: